Barbès’Zine aime Fatou Diome

« Je cherche mon pays là où s’estompe la fragmentation identitaire. » Je cherche mon pays là où on apprécie l’être additionné sans dissocier ses multiples strates.

Fatou Diome

http://www.humanite.fr/fatou-diome-je-suis-la-pour-gacher-le-sommeil-des-puissants-581117

BarbèsZine tire son portrait#3

2015_barbeszine_vivre_cultures_post

© lucie_aitchikh#barbès’zine#2010

BarbèsZine tire son portrait#2

2015_barbeszine_vivre_difference_post

© lucie_aitchikh#barbès’zine#2010

BarbèsZine tire son portrait#1

2015_barbeszine_vivre_help_post

© lucie_aitchikh#barbès’zine#2010

BarbèsZine a découvert un OGNI

11/5

Quelle liberté !

http://izumimiyazaki.tumblr.com/

BarbèsZine est tombé sur un ODNI

BarbèsZine a découvert Piano Partage

http://www.pianopartage.fr/

BarbèsZine a craqué pour JAIN

BarbèsZine a été touché par Valérie Jouve

Une vision du monde contemporaine.

Au Jeu de Paume du 02.06.15 au  27.09.15

http://www.jeudepaume.org/

http://www.valeriejouve.com/

2015_barbeszine_valerie_jouve_regarder_post_2

BarbèsZine a testé la Brasserie Barbès

BarbèsZine a testé pour vous la nouvelle brasserie du quartier Barbès.
L’établissement est une brasserie comme une autre avec une qualité moyenne et des tarifs pas toujours justifiés.
La façade donne envie, mais l’intérieur n’est certainement pas le reflet du quartier.
Un sentiment étrange nous prend : une gêne.
Une question surgit : Qui est dans le Zoo ?

Qu’on se le dise clairement : le quartier est en train d’être nettoyé.

Read more…

BarbèsZine a lu Milan Kundera

“L’art du roman” est un essai remarquable pour ceux qui aime lire et surtout écrire.
Pour le résumer (voir page 30) : “L’esprit du roman est l’esprit de complexité. Chaque roman dit au lecteur ” les choses sont plus compliquées que tu ne le penses”.

2015_barbeszine_lire_post

© barbès’zine#2015

BarbèsZine a envie de Soleil

BarbèsZine t’aime

img52

© lucie_aitchikh#barbès’zine#2010

BarbèsZine n’est pas d’accord ce matin

img04

© lucie_aitchikh#barbès’zine#2010

BarbèsZine aime Nietzche

Je ne réfute pas les idéaux, je me contente de mettre des gants quand je les approche (Nietzsche)